Le 17 septembre 2014, au Space, la section du veau de boucherie de la FNB a fait le tour des stands des principaux intégrateurs.

En colère, les éleveurs déplorent la baisse de leur DPU liée à la réforme de la Pac. Leur requête : une prise en charge par les entreprises. « En 2014, nous perdons 8 euros par place, assure Catherine Debroize, éleveuse et responsable du veau de boucherie à la FRSEA. Nous demandons aux entreprises de prendre leurs responsabilités.

Du côté des intégrateurs, chacun attend de voir lequel de leur concurrent cédera le premier, et pour quel montant.

Hélène Chaligne