La Commission européenne a publié, le 14 juillet 2011, un « livre vert » relatif à la promotion des produits agricoles de l'UE. Toutes les parties intéressées (consommateurs, producteurs, distributeurs et autorités publiques) sont invitées à formuler des suggestions d'ici au 30 septembre 2011. La Commission s'en inspirera pour établir une communication qui sera publiée l'année prochaine et devrait ensuite donner lieu à des propositions législatives.

Permettre aux consommateurs – tant à l'intérieur qu'à l'extérieur de l'UE – de se faire une idée plus précise de la qualité, des traditions et de la valeur ajoutée des produits agricoles et alimentaires européens : telle est l'ambition de ce livre vert. Celui-ci est organisé autour de seize questions regroupées sous quatre chapitres : la politique d'information et de promotion ; les objectifs et les mesures relatifs au marché intérieur de l'UE ; les objectifs et les mesures relatifs aux marchés mondiaux ; le contenu et la gestion de cette politique.

Les règles de l'UE en matière d'information et de promotion agroalimentaires ont été établies dans les années 1980, puis adaptées au fil des ans, notamment grâce à l'augmentation du nombre de labels de qualité.

Le budget de l'UE consacré à la promotion s'élevait à 50,6 millions d'euros en 2007, 53,2 millions en 2008, 47,4 millions en 2009 et 47,4 millions en 2010, indique la Commission dans un communiqué.

Dans le système actuel, la plupart des programmes sont axés sur le marché de l'UE (71 % des programmes, 74 % en valeur) et environ 8 % sont des programmes plurinationaux. Entre 2006 et 2010, 190 programmes ont été approuvés, essentiellement des programmes de trois ans, pour un montant total de 259,4 millions d'euros provenant du budget de l'UE (ces programmes doivent être cofinancés par les organisations participantes et par les États membres).

Les agriculteurs et les coopératives de l'UE (Copa-Cogeca) ont immédiatement « salué » ce livre vert tout en soulignant que « la simplification des procédures administratives devait être au coeur de la réforme. Il conviendra également de mettre en avant le fait que les produits agricoles européens doivent respecter des normes de production très élevées » (hygiène, contrôle des résidus de pesticides, respect de l'environnement, bien-être animal....).

Téléchargez le livre vert sur la promotion et l'information en faveur des produits agricoles.

Pour participer à la consultation : http://ec.europa.eu/agriculture/promotion/index_fr.htm