Le commissaire européen au Commerce, Karel de Gucht, a dit mardi qu'il espérait parvenir à un accord commercial entre l'Union européenne et le Mercosur à la mi-2011, en dépit de la fermeté de la France sur le volet agricole.

« J'espère que nous pourrons arriver à un accord dans un délai raisonnable, l'idéal serait avant les grandes vacances de l'été prochain » en Europe, a-t-il dit à des journalistes lors d'une visite à Brasilia.

Karel de Gucht s'exprimait à l'issue d'une rencontre avec les ministres brésiliens des Affaires étrangères et de l'Industrie et du commerce, Celso Amorim et Miguel Jorge respectivement.

Le commissaire européen a ajouté qu'il espérait qu'avant la fin de 2010 les deux parties mettraient leurs offres sur la table et que l'accord bilatéral devra être « ample, ambitieux et équilibré ».

Les 27 pays de l'UE et le Mercosur (Argentine, Brésil, Paraguay, Uruguay, plus le Venezuela en cours d'adhésion) ont rouvert en mai des négociations pour un accord de libre-échange sur la table depuis six ans.

Dix Etats européens, emmenés par la France, avaient alors exprimé leur inquiétude pour leur agriculture.

La France a réaffirmé mardi, par la voix de son ministre de l'Agriculture, son opposition à la reprise des négociations.

« L'agriculteur n'est pas une monnaie d'échange. Nous n'irons pas plus loin sur les négociations avec l'OMC. Nous n'irons pas plus loin sur les négociations avec le Mercosur. L'Europe n'est pas le déversoir des produits agricoles des pays d'Amérique du Sud », a déclaré Bruno Le Maire, au Space à Rennes.

De Gucht a reconnu que l'agriculture était un thème sensible pour de nombreux pays européens.

Les Sud-Américains cherchent un meilleur accès de leurs produits agricoles en Europe et les Européens, de leur industrie et de leurs services en Amérique du Sud.

Le commissaire européen a dit avoir trouvé une position ouverte du Brésil pour ces discussions.

La visite du responsable européen intervient un mois avant le second cycle de négociations entre l'UE et le Mercosur qui se tiendra à Bruxelles en octobre.