Les organisations agricoles européennes, Copa et Cogeca, se sont félicitées «de la relance du processus de réforme des traités». «Cinquante années après la signature du traité de Rome qui a créé la Communauté économique européenne, les chefs d'Etat et de gouvernement ont décidé de convoquer une nouvelle conférence intergouvernementale pour adopter un nouveau traité qui devrait entrer en vigueur en 2009», expliquent-elles.

«Les agriculteurs et leurs coopératives ont besoin d'une Pac forte. Pour y parvenir, les objectifs de l'agriculture européenne doivent être clairement fixés et l'Union européenne doit se doter d'un processus de décision politique efficace et démocratique», ont affirmé Jean-Michel Lemétayer, président du Copa, et Donald Cashman, président de la Cogeca.

L'agriculture veut poursuivre sa contribution à la construction européenne en assurant la souveraineté alimentaire de l'Union européenne, en développant une agriculture respectueuse de l'environnement et en s'adaptant aux nouveaux défis tels que la lutte contre les changements climatiques ou la dépendance énergétique, soulignent les organisations.