« Le rallye des fermes à céder ». L’idée a germé il y a un peu plus d’un an au sein des services de la chambre d’agriculture de l’Indre-et-Loire : accueillir des candidats à l’installation, venus de toute la France, et leur montrer les exploitations à reprendre. Le but étant de faciliter la mise en relation entre cédant et repreneur.

« Nous avons une vingtaine d’offres en exploitations laitières à reprendre »

En Indre-et-Loire, une vingtaine d’exploitations laitières disparaissent en effet chaque année. La moitié des éleveurs laitiers ont plus de 55 ans, et un tiers de ces futurs retraités sont à la recherche d’un repreneur, faute de successeur au sein de la cellule familiale. En parallèle, le nombre de repreneurs diminue : depuis 2011, le département compte seulement 45 installations de nouveaux éleveurs laitiers (installations aidées).

« Nous avons actuellement une vingtaine d’offres en exploitations laitières à reprendre. Il y avait urgence à agir pour l’élevage, mais aussi l’économie locale. Avec les deux laiteries sur le département, les éleveurs font vivre beaucoup de monde », souligne Mathilde Joubert. L’élève ingénieure de l’ESA d’Angers a ainsi été recrutée en apprentissage par la chambre d’agriculture, afin de mettre en œuvre l’opération « s’installer en Touraine, une aubaine ».

Superagent immobilier

Parmi les actions déjà lancées, une page spécifique sur Facebook montre des vidéos d’éleveurs à la recherche d’un successeur ou en cours de transmission. La formule plaît : l’une d’elle a suscité sept contacts intéressés, et, au final, cinq personnes se sont déplacées. Mais l’action phare de cette vaste opération consacrée à la transmission des exploitations en bovins lait et caprins lait, repose sur le rallye des fermes. Concrètement, la chambre d’agriculture, associée à la communauté de communes de Loches Sud Touraine, accueille sur deux ou trois jours des candidats à l’installation, quelle que soit l’avancée de leur réflexion. « Nous nous employons à leur montrer les exploitations à reprendre, mais aussi à leur présenter la vie locale, les services sur le territoire, les organismes susceptibles de les accompagner dans leur future vie. Une installation est un projet professionnel et personnel. »

Sage-femme, électricien, directrice de la communication

L’action est menée sur l’ensemble du département. Onze candidats à l’installation ont participé au premier rallye. « Ils ne sont pas issus du milieu agricole, poursuit Mathilde Joubert. Directrice de la communication au sein d’une collectivité publique, cadre dans l’industrie du plastique ou l’aéronautique, électricien, sage-femme, ce sont des personnes en reconversion, de tous âges. Certains sont très avancés et prêts à s’installer, d’autres débutent leur réflexion. Les gens qui sont issus du secteur n’ont pas forcément besoin de notre rallye pour savoir à qui s’adresser. Ils connaissent les rouages. Ce qui n’est pas le cas de ceux qui n’ont pas d’accroche agricole. Ils ignorent vers qui se tourner. Et le rallye leur donne l’opportunité d’un premier pas. »

Des candidats venus du nord

Ces candidats à l’installation ont une autre particularité de venir de partout, de la Somme, du Calvados, « nombreux viennent du Nord. En Indre-et-Loire, leur projet n’est pas remis en cause par le prix du foncier, ou la pression foncière. Ici, on a de la place, et on a des offres. Nous avons aussi des candidats belges pour qui, il est impossible de s’installer dans leur pays, quand on n’est pas issu du milieu. L’hectare s’élève à 50 000 euros en Belgique. Chez nous, on est à 2 000-3 000 jusqu’à 5 000 euros ».

Un deuxième rallye s’est tenu en avril. Il est encore trop tôt pour évaluer l’impact réel de l’opération. « Pour les candidats, leur projet est devenu plus clair. Et pour les cédants qui nous ont sollicités, la démarche leur a aussi permis de clarifier leur situation. »

Le département compte déjà quelques belles réussites, comme Jeanne, une cartographe devenue éleveuse de brebis. Ou encore Sylvie et son mari, originaires du Pas-de-Calais, venus s’installer en Touraine.

Rosanne Aries