Le syndicat des constructeurs de matériels agricoles Axema vient de décider d’assouplir sa politique de publication des parts de marché, mise en place il y a une quinzaine d’années pour répondre aux règles européennes sur la concurrence. À cet effet, il communiquera désormais les résultats de chaque année au début de l’année suivante. Dont acte avec les immatriculations de tracteurs en 2015. L’an dernier, on a comptabilisé 24 736 tracteurs standards immatriculés, soit une hausse de 0,1 % par rapport à 2014.

Comme les années précédentes, John Deere se classe premier des ventes de tracteurs standards. Sa part de marché progresse encore et passe de 20,1 % en 2014 à 20,7 % en 2015.

New Holland s’accroche fermement à la seconde place avec un taux de pénétration de 14,7 %. Claas, qui était sorti du trio de tête en 2014 en raison de retards de lancement, reprend sa place cette année avec 12,6 % de part de marché.

Derrière, Massey Ferguson, Fendt, Case IH et Valtra se maintiennent à des niveaux sensiblement équivalents. Deutz-Fahr enregistre une légère hausse de son taux de pénétration tandis que Kubota, après sa progression flamboyante de 2014, enregistre une baisse.

Ces résultats ne concernent toutefois que les tracteurs standards. Certains acteurs très présents sur les marchés des tracteurs viticoles et de faible puissance pour l’entretien des espaces verts ont une part de marché un peu plus importante sur le total des immatriculations.

C. Le Gall