Conséquence de l'absence de froid hivernal et de pluies incessantes, les terres à tournesol sont parfois mal restructurées. Compte tenu du réchauffement annoncé, il semble préférable de patienter encore afin de profiter au maximum du ressuyage avant de chercher à affiner le lit de semences.

Cela limitera aussi le tassement en profondeur, préjudiciable à l'enracinement.

L'humidité a été très favorable aux limaces. La pose de pièges apparaît comme une précaution élémentaire.

Le semis pourra s'effectuer à la densité choisie quand le sol sera réchauffé (8 °C à 5 cm de profondeur). Un démarrage rapide limite les dégâts d'oiseaux, et de gibier en général.