Installée à Turin, la salle de contrôle de l’entreprise Fiat Powertrain Technologies (FPT) reçoit et traite les données transmises par tous les moteurs FPT du monde. Les experts auront pour mission d’analyser l’amas de données reçues et de transformer cela en diagnostics. Pour le constructeur, la plus-value réside dans l’amélioration directe de ses moteurs. Pour les concessionnaires et distributeurs, ces diagnostics permettront d’anticiper des pannes et de mieux préparer les équipes à d’éventuelles interventions.

Pour l’agriculteur, le kit de télématique installé sur son moteur lui donnera un relevé d’informations en continu sur une interface web ou une application pour mobile (niveau d’huile, charge, heures de fonctionnement, paramètres, etc.). Il pourra donc définir des alertes en cas de dépassement d’un seuil critique pour les niveaux d’huile ou pour un fonctionnement anormal.

Le kit se branche sur la prise diagnostic du moteur et communique les données via un signal GSM. © FPT

Le kit de télématique s’installe en se branchant sur la prise diagnostic de la machine et transmet la data au cloud FPT via un signal GSM. Un kit par machine est nécessaire si vous êtes en possession d’une flotte. Une situation rapidement atteinte pour un agriculteur puisque FPT fournit des moteurs à de nombreux grands fabricants de matériel comme New Holland, Case IH, John Deere, Claas, McCormick et Manitou pour ne citer que les principaux.

Loris Coassin