Avant les enchères, tous les chiens ont été présentés au travail autour d’un lot de brebis, pour que les acheteurs puissent identifier leurs qualités. Outé, par exemple, est une jeune femelle née en juillet 2018 travaillant bien en binôme avec l’éleveur à l’opposé. Françoise Darves-Blanc, à la tête de 200 brebis en Savoie, l’a acquise pour 1 250 €.

Démonstration au travail des chiens proposés à la vente aux enchères. © M.-F. Malterre/GFA

Joy, un mâle border collie de 5 ans, destiné à un conducteur expérimenté, rejoindra un troupeau des Deux-Sèvres, son enchère a atteint 1 700 €. Owen, une jeune femelle, en capacité de démarrer un travail en exploitation, mais un peu « turbulente », part en Belgique pour 1 700 €.

M.-F. Malterre