Après deux années passées à la tête de Jeunes Agriculteurs, William Villeneuve cédera sa place de président lors du congrès de son syndicat qui se déroulera du 8 au 10 juin 2010, à Perpignan. Jean-Michel Schaeffer, actuel vice-président, est pour l'instant le seul candidat à la succession.

« Ce fut un mandat rude, je ne suis pas arrivé au meilleur moment », a avoué William Villeneuve, le mercredi 2 juin. De la gestion de la crise laitière aux relations difficiles avec les distributeurs, ces deux années ont effectivement été « chargées » pour le syndicalisme.

« L'organisation économique des filières » aura été l'un des chevaux de bataille des JA. Et alors que se poursuivent les discussions sur la contractualisation dans la loi de modernisation de l'agriculture, William Villeneuve le réaffirme : « C'est en retrouvant de la valeur ajoutée dans leurs produits que les agriculteurs pourront sortir de la crise économique. »

Une conviction qui se retrouve dans le rapport d'orientation de 2010 des JA, lequel formule deux voeux : l'avènement d'un « réseau de grande distribution coopératif et équitable » et « l'autonomie énergétique et alimentaire des territoires ».

Pour Rachel Guiquerro, rapporteur, « il faut profiter des ressources et des débouchés locaux ». JA souhaite par exemple que se généralisent « des pactes alimentaires » entre les producteurs et les collectivités locales et territoriales pour organiser la restauration collective des écoles, maisons de retraite ou hôpitaux.

En outre, le rapport encourage le développement des circuits courts. Il appelle à « une mobilisation des acteurs du monde agricole pour mieux accompagner les projets et développer les approches collectives ».

Un volet jeune dans la LMA

JA se félicite que les sénateurs aient « pensé aux jeunes » dans le projet de loi de modernisation de l'agriculture (LMA). Un chapitre est désormais consacré à l'installation et au renouvellement des générations.

En outre, ils ont adopté un amendement du gouvernement visant à affecter les fruits de la taxe sur le changement de destination du foncier à la politique d'installation.

A.Ca.