La quantité de canne à sucre broyée dans les usines de la région du centre-sud du Brésil d'avril à décembre 2013 a atteint un record historique et profite à la production d'éthanol, a annoncé le 14 janvier 2014 Unica, le principal groupement des industriels du secteur.

Depuis le début de la saison 2013-14 (1er avril 2013) jusqu'au 31 décembre dernier, « les unités productrices de la région du Centre-Sud (principale région sucrière du pays) ont effectué un broyage record de 594,10 millions de tonnes (Mt) de canne à sucre. Ce volume est supérieur de 11,82 % à celui observé à la même date l'an dernier », indique l'Unica dans un communiqué. Rien qu'en décembre dernier, 23,99 Mt de matières premières ont été transformées, soit 15,79 % de plus qu'en décembre 2012.

Alors que la quasi-totalité des récoltes sont achevées, la productivité des plantations est estimée à 79,80 tonnes de canne à sucre par hectare, soit une augmentation de 7,4 % par rapport la saison dernière, selon le Centre de technologie de la canne à sucre (CTC). Du côté des débouchés, cette augmentation de production profite à l'éthanol : la quantité de sucre produite en 2013 (34,27 Mt) croît à peine par rapport à la même période de la saison dernière, tandis que la production d'éthanol a augmenté de 19,20 %, à 25,37 milliards de litres.

Au total, depuis le début de la saison, seulement 45,36 % de la matière première a servi à produire du sucre. « Cette situation a des avantages énormes pour l'approvisionnement en combustible de notre pays, non seulement du point de vue de l'environnement, mais aussi pour les dépenses des consommateurs, pour Petrobras (la compagnie nationale de pétrole) qui a réduit ses importations d'essence et pour la balance commerciale du pays », affirme le directeur technique d'Unica, Antonio de Padua, cité dans le communiqué.

Les voitures flex, capables de rouler indifféremment à l'essence et à l'éthanol hydraté, représentent actuellement 60 % de la flotte automobile brésilienne.

Le Brésil est le premier producteur mondial de sucre et le second producteur d'éthanol après les États-Unis, qui fabriquent ce combustible à partir de maïs.