Cocorico, un constructeur français est en tête du palmarès des immatriculations pour les semoirs traînés. Ces outils devant obligatoirement être immatriculés depuis 2013, il devient possible d’établir un classement des marques en fonction de leur part de marché. Les matériels concernés sont majoritairement des semoirs pour TCS et semis direct. Déjà leader en 2015 avec 29,1 % des ventes, Sky confirme donc son classement en 2016 grâce à une part de marché de 26,7 %. Les spécialistes des TCS Horsch (22,8 %) et Väderstad (11,4 %) complètent le podium.

Forte progression de Kuhn et Amazone

Amazone, à la faveur d’une progression de près de 5 points, grimpe à la quatrième place (9,6 %). Le constructeur allemand dépasse ainsi John Deere qui enregistre un taux de pénétration de 8,5 % avec un seul semoir au catalogue. Kuhn progresse de 4 points et atteint 5,7 % de part de marché, grâce en particulier à l’Espro. Maschio réalise aussi une très forte progression en passant de 0,5 à 5 % de pénétration. Pöttinger (4,6 %), New Holland avec les semoirs d’origine Semeato (2,1 %) et Lemken (1,8 %) complètent le palmarès.

Forte progression des immatriculations

Contre toute attente, 2016 a été une bonne année pour les semoirs traînés et semi-portés avec 281 machines immatriculées, soit une hausse de 20 % par rapport à 2015.

Corinne Le Gall