Le ministre de l'Agriculture, Bruno Le Maire, a appelé mercredi les sociétés d'autoroutes à ne pas faire payer les camions qui transportent des pailles et des fourrages à destination des éleveurs touchés par la sécheresse aux péages.

« Nous avons demandé à la SNCF de participer à cette mobilisation et à ce transport et je voudrais [...] lancer un appel aux sociétés d'autoroutes pour qu'elle garantisse la gratuité du transport par camion des pailles et des fourrages pour les éleveurs », a déclaré le ministre lors des questions au gouvernement, en réponse à une question du député socialiste Pascal Deguilhem.

« Il me semble qu'elles ont touché suffisamment d'argent avec les départs en vacances des Français pour accorder la gratuité des transports de paille des éleveurs en difficulté », a-t-il insisté.

Le premier train de paille d'orge avait circulé jeudi entre le Loiret et la Corrèze, selon SNCF Geodis, filiale de fret de la SNCF. A cette occasion, la société de fret avait indiqué que le transport se faisait « à prix coûtant ».