Au 27 juillet, selon le site Propluvia du ministère du Développement durable, 74 départements sont concernés par des mesures de restriction d’usage de l’eau, contre 51 au 6 juillet dernier.

Ces restrictions concernent majoritairement l’ouest de la France où beaucoup de départements sont dans une situation « critique », notamment Gironde, Gers, Vendée, Loire-Atlantique, Vienne ou encore Charente-Maritime.

Dans ces départements, la situation de crise a été arrêtée localement, interdisant tout prélèvement à des fins agricoles. Seuls les prélèvements permettant d’assurer les usages prioritaires sont autorisés (santé, sécurité civile, eau potable, salubrité).

Les réductions de prélèvements en hausse

Dans les autres départements, principalement situés au nord-est, au nord et au sud du Rhône-Alpes, le faible niveau des nappes phréatiques et des cours d’eau ont entraîné le déclenchement de niveaux d’alerte. Ainsi, les réductions de prélèvements à des fins agricoles et la limitation de l’utilisation de l’eau pour l’arrosage des jardins et des espaces verts ou le lavage des voitures sont de mise dans ces départements.

Le détail par bassin versant, région ou département est consultable sur le site Propluvia.

M.S.