Dans un communiqué de presse diffusé le 1er août 2019, la Coordination rurale (CR) et France Grandes Cultures (FGC) ont adressé une demande au commissaire européen la suppression de l’obligation d’implantation de couverts végétaux (SIE et Cipan) du fait de la sécheresse.

« Les sols sont tellement durs »

Les deux organisations estiment que « les obligations réglementaires liées aux couverts végétaux ne sont agronomiquement pas adéquates en cas de sécheresse ». Selon Gilles Pillas, administrateur de FGC : « Les sols sont tellement durs qu’il est ridicule de nous imposer de semer, d’autant plus qu’en déchaumant dans ces conditions non seulement nous utilisons plus de carburant mais nous risquons en plus des dégâts matériels avec un risque accru de déclenchement d’incendie. »

Le syndicat précise que les obligations réglementaires liées aux couverts végétaux ne sont agronomiquement pas adéquates en cas de sécheresse. Il revendique que l’agronomie devienne une composante majeure dans les décisions de la Commission européenne.

Suzie Terrier