Les formulaires de demande d'aides exceptionnelles à l'élevage pour 2013 sont disponibles et doivent être déposés en DDT avant le 15 mai 2013. Les producteurs de lait, de bovins allaitants ou de jeunes bovins à l'engraissement sont concernés.

Les éleveurs de bovins lait et allaitants sont concernés par des aides exceptionnelles de 40 millions d'euros en 2013, annoncées le 21 mars lors du dernier congrès de la FNPL. Le formulaire de demande d'aides est disponible sur le site Telepac (www.telepac.agriculture.gouv.fr) ou auprès des DDT (ou à télécharger ci-dessous). Les demandes sont à déposer en DDT avant le 15 mai 2013.

Pour l'instant, rien n'est prévu concernant les 4 millions d'euros annoncés pour les éleveurs caprins.

Dans un communiqué diffusé le 18 avril 2013, le ministère de l'Agriculture précise que ces nouvelles aides « ciblent plus particulièrement les éleveurs qui se sont installés depuis moins de 5 ans et les agriculteurs qui ont investi au cours de ces dernières années dans le cadre d'un plan de modernisation ».

L'aide à la production laitière est plafonnée aux 100.000 premiers litres. Son montant unitaire par litre de lait sera fixé pour respecter l'enveloppe de 20 millions d'euros.

L'aide aux vaches allaitantes, d'un montant de 12 millions d'euros, est réservée aux éleveurs éligibles à la PMTVA, plafonnée à 40 animaux par exploitation et dans la limite du nombre de droits PMTVA détenus par l'éleveur. Le montant par animal sera fixé selon le nombre d'animaux éligibles pour respecter l'enveloppe.

L'aide à l'engraissement de jeunes bovins, dotée de 8 millions d'euros, est ouverte aux éleveurs produisant au moins 21 jeunes bovins de race à viande (ou mixte) âgés de 11 à 24 mois, engraissés pendant au moins 4 mois et abattus en 2013. L'aide est fixée à 60 euros par animal dans la limite d'un plafond par exploitation, fixé pour respecter l'enveloppe.

A télécharger :

Lire également :

S.B.