Lors de son discours d'inauguration du Space mardi, Stéphane Le Foll avait évoqué la « confiance », notamment concernant les filières animales. En réponse au ministre, la Coordination rurale (CR) souligne mercredi dans un communiqué que « les agriculteurs, qui sont très respectueux de la parole donnée et qui ne vivent pas de discours mais de résultats économiques, ne peuvent que se pencher sur ses actes ; or ces derniers vont à l'opposé de ses engagements ».

Transparence des Gaec

« Au début de la semaine lors d'une réunion au ministère de l'Agriculture, il a été annoncé que le critère appliqué pour la transparence des Gaec ne sera pas celui du nombre d'associés comme aujourd'hui, mais celui du pourcentage des parts sociales détenues par chacun. La transparence ne sera que partielle. Non seulement la simplification n'est pas au rendez-vous, mais en plus les Gaec existants y perdront par rapport à la situation actuelle. Les jeunes qui comptaient choisir ce mode d'exploitation pour s'installer risquent de déchanter », explique la CR.

Mesures agroenvironnementales

« Les engagements du ministre devraient à nouveau vaciller lors de la présentation des futures MAEC régionalisées. En effet, elles sont si complexes qu'elles vont faire fuir les agriculteurs à qui il avait été pourtant promis que ces aides du second pilier de la Pac viendraient compenser les pertes sur les aides du premier pilier », ajoute le syndicat.

Les annonces du Sommet de l'élevage 2013 : « un leurre »

« Les éleveurs se souviennent du beau discours du président de la République au Sommet de l'élevage et voient leur confiance en la nouvelle Pac s'émietter au fil des arbitrages. Par ailleurs, l'annonce du revenu agricole de 2014 en décembre prochain sera la manifestation que toutes les illusions semées par le ministre de l'Agriculture ont produit un résultat économique catastrophique pour l'ensemble des agriculteurs », déclare la Coordination rurale.