Vous êtes abonné

Première visite ?

Inscrivez-vous
Imprimer Envoyer par mail Commenter

Moins d’élèves mais toujours plus d’apprentis

réservé aux abonnés

Rentrée scolaire agricole 2019 - Moins d’élèves mais toujours plus d’apprentis
138 363 élèves, 35 278 étudiants et 35 086 apprentis de l’enseignement agricole ont fait leur rentrée de 2019 ce lundi 2 septembre. © A. Marcotte / GFA

Plus de 208 000 élèves, étudiants et apprentis de l’enseignement agricole ont fait leur rentrée le lundi 2 septembre 2019. Un chiffre qui continue de diminuer malgré la nouvelle campagne de communication du ministère de l’Agriculture lancée en février dernier.

Si l’effectif total baisse dans l’enseignement agricole, ce n’est pas le cas en réalité pour toutes les formations. Alors que le nombre d’élèves diminue de 2,7 %, celui des apprentis augmente de 2,6 %, selon les chiffres du ministère de l’Agriculture publiés le 2 septembre. Une évolution qui est dans la ligne droite de celle déjà observée l’année dernière. Le nombre d’étudiants dans l’enseignement supérieur reste, quant à lui, stable (35 278 en 2019, 35 269 en 2018).

Snapchat ne fait pas tout

Lancée en grande pompe lors du dernier Salon international de l’agriculture en février dernier, la nouvelle campagne de communication du ministère faisant la promotion de l’enseignement agricole n’a pas pour l’instant séduit son public. Si plus de 2 millions de personnes ont été « touchées » par cette campagne sur l’application et réseau social Snapchat, elles ne sont pas venues augmenter le nombre d’inscrits cette année. Le ministère a annoncé qu’il allait étoffer le dispositif en ouvrant un site internet « au début de septembre » et en réalisant une « nouvelle valorisation sur les réseaux sociaux ». La « seconde phase de cette campagne » a pour objectif « d’attirer toujours plus de jeunes », selon Didier Guillaume. La rentrée de 2021 sera une nouvelle occasion de faire les comptes.

Les chiffres de la rentrée de 2019. © Ministère de l'Agriculture
Alexis Marcotte
Les nouveautés de la rentrée de 2019

• Faisant suite à la réforme du baccalauréat général, l’enseignement de spécialité biologie-écologie sera exclusivement proposé dans les lycées d’enseignement généraux de l’enseignement agricole.

• Les écoles privées d’ingénieurs du réseau France Agro³ (Isa de Lille, Esa d’Angers, Isara-Lyon et EI Purpan) font leur entrée dans Parcoursup tout comme les certificats de spécialisation (formations post-bac par apprentissage en un an). Oniris (École nationale vétérinaire, agroalimentaire et de l’alimentation de Nantes) a ouvert également sur Parcoursup en partenariat avec Agrocampus Ouest, un accès pour un cycle préparatoire à sa formation d’ingénieur en agroalimentaire.

Imprimer Envoyer par mail Commenter
En direct
Afficher toutes les actualités


Transmission & Patrimoine : tous les conseils pour passer le relais !