Après un premier courrier envoyé le 13 mai 2013 à Stéphane Le Foll, la Fédération nationale des producteurs de fruits (FNPF), les coopératives fruitières, légumières et horticoles (Felcoop) et l'association de gouvernance économique des fruits et légumes (Gefel) réitèrent leur demande dans un courrier du 3 juillet concernant la modernisation du verger.

Lors du dernier congrès de la FNPF en janvier, du Salon de l'agriculture et de l'assemblée générale de Felcoop, « vous disiez avoir compris que la modernisation du verger, à travers une rénovation dynamique, globale et régulière, constitue le moyen le plus efficace de notre compétitivité, du maintien de nos emplois et de notre puissance exportatrice, rappelle la filière.

Pourtant, le premier courrier « demeure toujours sans réponse ». « Or, il y a urgence à tenir une réunion afin de définir les champs du possible pour élaborer un dispositif efficient ».

Dans son premier courrier, la filière rappelait également qu'elle était contre un transfert du dispositif vers les Régions. « Aucune concertation, aucune réflexion, aucune analyse n'ont été menées avec les professionnels concernés », dénonçait-elle. C'est un « dispositif national qui doit être intégré dans le Feader », estime-t-elle.

F.M.