Selon Météo-France, mars 2020 est le 10e mois consécutif (depuis juin 2019) avec une température moyenne au-dessus des normales. La période estivale en a particulièrement fait les frais. C’est une première en France depuis au moins l’année 1900 !

Néanmoins, en 2018 déjà, les températures étaient restées exceptionnellement douces pendant 9 mois consécutifs, d’avril à décembre. En 2017, ainsi qu’en 2003, la France avait également connu 7 mois consécutifs plus chauds que la normale.

© Météo-France

Les températures de l’hiver ont, quant à elle, permis un développement plus rapide des cultures déjà implantées quand elles n’étaient pas sous l’eau.

Un nombre annuel de mois « chauds » en constante augmentation depuis 1900

Évolution du nombre de mois dits « chauds » depuis 1900. © Météo-France

Depuis le début des mesures, le réchauffement climatique est mesuré par la hausse continue des températures, qui s’est accélérée depuis le début du XXIe siècle. Il se caractérise également par l’augmentation significative des occurrences de mois « chauds » année après année.

> À lire aussi : Météo, un début d’avril remarquablement chaud (09/04/2020)

R.H.