« Le président de l’Assemblée nationale et le président du Sénat sont saisis de ce projet de nomination », a indiqué l’Élysée. Le président de l’Inra est nommé pour une durée de quatre ans, renouvelable une fois par décret pris sur proposition du ministre chargé de la Recherche et du ministre chargé de l’Agriculture.

Philippe Mauguin est ingénieur général des ponts, eaux et forêts, et a suivi une spécialisation en socio-économie de l’innovation à l’École des mines de Paris.

Le 12 mai dernier, le sénateur Gilbert Barbier (RDSE, pour Rassemblement démocratique et social européen) avait interpellé le ministre de l’Agriculture Stéphane Le Foll devant le Sénat sur cette nomination. « Des rumeurs, certainement infondées, laisseraient entendre que le ministre de l’Agriculture verrait bien son directeur de cabinet propulsé à ce poste », avait déclaré le sénateur alors que, selon lui, « il est capital que cette fonction soit comme par le passé occupée par un chercheur, ou tout du moins le titulaire d’un doctorat, disposant d’une renommée internationale ».

Stéphane Le Foll avait alors affirmé que la transparence dans la désignation du prochain président de l’Inra serait parfaitement respectée. « Il y a eu des présidents de l’Inra qui n’étaient pas forcément des docteurs », avait-il ajouté.

AFP