Faisant suite aux images de foule déambulant dans les marchés encore hier, Olivier Véran, le ministre de la Santé a fait savoir, le 18 mars 2020, au micro de LCI, que « les marchés où l’on voit des foules, les marchés avec beaucoup d’étales, les marchés où il y a autre chose que de l’alimentaire sont amenés à fermer ».

Cependant, « les marchés où l’on peut aller chercher à manger doivent pouvoir continuer de fournir de la nourriture aux personnes », d’après Olivier Véran.

Une décision préfectorale

« À mesure que l’on constate qu’il y a des rassemblements de personne en trop grand nombre, qu’il y a des contacts rapprochés des gens dans la rue quel qu’en soit le motif, nous sommes amenés à prendre des décisions », a expliqué le ministre.

Ce dernier a précisé que la décision de fermeture relèverait de la compétence des préfets. Une mesure nécessaire pour faire infléchir les contaminations par le virus Covid-19.

À lire aussi : Coronavirus : quelles restrictions pour le monde agricole ?

A. Gambarini