51 % des maïsiculteurs déclarent utiliser des traitements de semences (Cruiser) en 2013, selon un sondage réalisé par ADquation pour la revue Agrodistribution de mai 2013. L'an dernier, ils étaient 48 % à faire appel à cette solution.

24 % penchent pour un insecticide du sol (17 % en 2012), et 19 % n'utiliseront pas de protection (32 % en 2012).

Pour cette dernière possibilité, ce sont les éleveurs qui restent les plus nombreux (29 %). C'est en polyculture-élevage (59 %) et en grandes cultures (53 %) que le traitement de semences est le plus apprécié.

C'est dans la région Centre (58 %) et dans le Sud (53 %) que les agriculteurs font le plus appel à cette technique. Les insecticides du sol, eux, sont favorisés le plus dans le Nord-Est (36 %).

Cette enquête a été réalisée par téléphone du 11 au 16 avril 2013 auprès de 504 chefs d'exploitation agricole, représentatifs à 94 % des exploitations de plus de 50 ha de SAU.