La FNSEA et l'AGPB (Association générale des producteurs de blé et autres céréales) appellent à la mobilisation nationale le mardi 24 juin prochain.

La FNSEA estime en effet que les agriculteurs doivent faire face à une avalanche de contraintes ces derniers temps. « Et la probable interdiction de traiter à moins de 200 mètres des habitations et des lieux publics a constitué la goutte d'eau qui a fait déborder le vase », rapporte Eric Thirouin, président de la commission environnementale de la FNSEA. Cette mesure, si elle était appliquée, toucherait en effet 36 % de la SAU, soit 10,8 millions d'hectares.

En région, des députés ont en conséquence été alertés dans le but de déposer des amendements d'ici à vendredi prochain pour contrer cette décision.

L'AGPB demande de son côté au gouvernement que soit abandonnée toute idée de limitation arbitraire dans l'usage des produits de protection des plantes indispensables à la production agricole et à sa qualité sanitaire.

« Le gouvernement doit plutôt s'appuyer sur le réglementation existante et sur les compétences des agriculteurs, professionnels aux pratiques responsables, connaisseurs de leurs produits et respectueux des règles », complètent les producteurs de céréales.

Céline Fricotté