Dans un communiqué de presse daté du 11 janvier 2016, FranceAgriMer annonce le déblocage de 30 millions d’euros pour la modernisation d’outils d’abattage et de découpe. Ce financement dépend du programme d’investissements d’avenir (PIA), un dispositif interministériel piloté par le Commissariat général à l’investissement (CGI) mis en place en 2010. Son objectif : accroître la compétitivité française grâce aux investissements et innovations des entreprises.

« En 2014, les pouvoirs publics ont décidé d’affecter une action du PIA aux secteurs agricoles et agroalimentaires, centrée sur la reconquête de la compétitivité du secteur agricole et agroalimentaire français », rappelle FranceAgriMer.

Ces 30 millions d’euros s’ajoutent, comme décidé dans le cadre du plan de soutien à l’élevage (PSE) annoncé le 22 juillet 2015 et complété le 3 septembre 2015, à l’enveloppe initiale de 20 millions d’euros.

Ainsi, 50 millions d’euros sont consacrés à l’appel à projets « reconquête de la compétitivité des abattoirs et des outils de découpe ».

« Le gouvernement est en effet pleinement conscient de la nécessité d’amplifier la stratégie d’innovation des opérateurs du maillon abattage-découpe qui participe de la nécessaire reconquête de la compétitivité des filières animales », assure le communiqué.