La Direction générale de l'alimentation (DGAL) finalise un guide de bonnes pratiques pour la préconisation en matière de protection des végétaux en zones agricoles. Il concerne toute activité de préconisation, individuelle ou collective, adossée ou non à une fonction de distribution des produits phytosanitaires.

Réalisé dans le cadre d'un groupe de travail réunissant tous les acteurs concernés, ce guide technique est pour l'instant d'application volontaire pour permettre aux préconisateurs (distributeurs, chambres d'agricultures, Ceta, instituts techniques, conseillers indépendants...) de «se faire la main».

Il devrait ensuite être rendu obligatoire pour tous, d'ici deux ans environ. Pour les coopératives et les négoces, ce guide constitue par ailleurs le «futur socle» de l'agrément distributeur dont la réforme est attendue depuis longtemps.

Parmi les exigences liées à cette démarche figurent notamment la formation du personnel, l'enregistrement de l'ensemble des préconisations ainsi qu'un bilan en fin de campagne des résultats obtenus avec les méthodes de lutte mises en oeuvre. L'idée étant de pouvoir justifier au maximum les préconisations données.

I.E.