En octobre 2014, les prix des produits agricoles à la production continuent de baisser sur un an à -5,3 %, indique une note de conjoncture Agreste du ministère de l'Agriculture publiée le 1er décembre.

Les différents secteurs de production ne sont pas impactés de la même manière par la baisse. Le prix des céréales continue de diminuer avec -12,5 % sur 12 mois et -13,6 % par rapport à la moyenne quinquennale. Même tendance pour le colza qui subit une glissement de -13,5 % sur un an.

Les prix de la pomme de terre dégringolent

Sur le marché de la pomme de terre, les prix sont proches d'être divisés par deux sur un an et subissent une détérioration de -23,6 % par rapport à la moyenne quinquennale.

Même constat pour les prix des fruits, en recul eux aussi, particulièrement ceux de la poire et de la pomme, directement impactés par l'embargo russe et la concurrence étrangère, en chute respective de 15 % et 25 % sur un an.

Le porc en forte baisse

Pour les productions animales, c'est le porc qui encaisse la plus forte baisse des prix à -18,3 % sur un an. Les gros bovins sont également en baisse à -6,7 %.

Les prix des veaux et des ovins sont, eux, en très légère diminution à respectivement -1,8 % et -1 % alors que les oeufs se stabilisent à +1,5 % sur un an.

Au rang des productions avec des courbes de prix ascendantes, les légumes sont en hausse de 14 % et le vin de 5,1 %.

Les prix à la consommation sont, eux, relativement stables, avec un glissement annuel de -0,3 %. A noter la hausse de prix des légumes de 2,8 % et de viande de veau de 2,1 %.

L'énergie influe sur le prix des moyens de production

Dans le même temps, l'Insee a produit une note sur les prix des moyens de production agricole, en baisse de 1,7 % sur un an, notamment tirés par la chute de 5,3 % du prix de l'énergie.

T.D.