L'interprofession laitière de la Bretagne et des Pays de la Loire (Cil Ouest) a communiqué, vendredi, les valeurs indicatives pour prix du lait au troisième trimestre, qui tiennent compte de la saisonnalité des paiements. Ces valeurs sont de 264,84 € par 1.000 litres pour avril, 269,84 € par 1.000 litres pour mai et 294,84 € par 1.000 litres pour juin.

« A ces valeurs peut se retrancher, selon les fabrications des entreprises, une flexibilité additionnelle de valeur maximale réduite à 3,60 € par 1.000 litres contre 4,41 € par 1.000 litres au premier trimestre », précise le Cil Ouest.

Les représentants régionaux des producteurs, des industriels privés et des coopératives ont « pris note » de l'engagement de l'interprofession nationale (Cniel), réunie le 30 mars 2010 à l'initiative du ministre de l'Agriculture à appliquer au deuxième trimestre les indicateurs issus de l'accord du 3 juin 2009, explique le Cil Ouest.

Les représentants du Cniel se sont aussi engagés « à aménager trois nouveaux indices avant le 31 mai 2010 : un premier sur l'évolution comparée du prix du lait entre l'Allemagne et la France, un second sur les coûts de production du lait et un dernier relatif à la valorisation des produits laitiers », rappelle également l'organisation.

« Dans ces conditions, les intervenants régionaux se sont notamment appuyés sur les indices de tendance des marchés laitiers élaborés par le Cniel, validés ce mardi 30 mars 2010, qui donnent une augmentation allant de 5,7 % à 11,6 % du prix du lait selon le mix-produit des entreprises », explique le Cil Ouest.

Lire également :

Prix du lait : un compromis obtenu entre producteurs et industriels (VIDEO) (30 mars 2010)