La réunion qui s'est tenue vendredi matin entre les dirigeants du groupe Entremont Alliance et les représentants des éleveurs laitiers livrant à cette entreprise a finalement permis de trouver une issue à la crise, indique un communiqué de la FRSEA et JA de Bretagne et de l'Ouest.

«Concernant le prix du lait payé aux éleveurs bretons au quatrième trimestre de 2008, l'entreprise Entremont Alliance accepte de rentrer dans le cadre défini par l'accord interprofessionnel national du 1er décembre à flexibilité maximale», expliquent les syndicats.

«Les prix pratiqués aux mois de novembre et décembre 2008 sont des acomptes; le solde entre ce prix et celui de l'environnement défini par le cadre interprofessionnel sera régularisé avant la fin du deuxième trimestre de 2009», détaille le communiqué.

La date de régularisation du prix du lait du mois d'octobre sur les mêmes niveaux sera examinée par un groupe paritaire constitué par des représentants désignés des livreurs d'Entremont Alliance et des représentants de l'entreprise.

Enfin, les représentants de la FRSEA et des JA des producteurs de lait ont «réaffirmé leur engagement à travailler très rapidement avec les entreprises laitières sur le règlement de la question des produits industriels parfois excédentaires (beurre et poudre)».