Le ministre de l'Agriculture, Bruno Le Maire, a annoncé, jeudi, qu'il allait réunir mardi prochain les représentants de l'interprofession laitière, en raison du désaccord sur l'évolution des prix du lait à partir du mois d'avril.

« Aujourd'hui, nous sommes dans une situation de blocage pour la définition du prix du lait au deuxième trimestre. Je réunirai l'interprofession laitière mardi prochain pour que nous sortions de cette impasse », a déclaré le ministre, au Sénat, lors de la séance hebdomadaire des questions au gouvernement.

Appelés à entériner les indicateurs d'évolution du prix du lait au deuxième trimestre (avril, mai et juin), industriels, coopératives et producteurs se sont quittés la semaine dernière sur un désaccord.

La Fédération nationale des industries laitières (Fnil) souhaite la prise en compte du différentiel de compétitivité entre la France et l'Allemagne. Les producteurs s'en tiennent quant à eux à l'accord signé le 3 juin 2009, qui permettrait d'appliquer une hausse de 5,7 à 11,6 %, en fonction du mix-produit (part des produits industriels) du prix de base du lait au deuxième trimestre par rapport à la même période en 2009

« Il faut arriver à un prix qui permette de couvrir les coûts de revient de chaque producteur de lait », a affirmé, jeudi, Bruno Le Maire.

La Fédération nationale des producteurs de lait (FNPL) avait durci le ton, mercredi, en appelant les éleveurs à des actions contre les entreprises rétives à une hausse des prix.

Lire également :

  Prix du lait : Lactalis demande de « vraies négociations » sur les « indicateurs de compétitivité » (25 mars 2010)

Lactalis/Lait : FDSEA et JA poursuivis en référé pour prévenir de futurs blocages (25 mars 2010)

Prix du lait : la FNPL durcit le ton et appelle à des actions (24 mars 2010)

Prix du lait : pas d'accord national sur les indices pour le second trimestre (VIDEO) (18 mars 2010)