Les produits bio sont en moyenne 25 % plus cher en bio qu'en non-bio, selon une enquête du CLCV du Finistère. Les différences d'un magasin à l'autre restent très importantes, souligne l'organisation de consommateurs qui a mené l'étude avec des bénévoles entre le 15 janvier et le 15 févier 2014 dans treize lieux différents du Finistère.

Dans un communiqué de presse diffusé la semaine dernière – que l'on ne peut relayer tel quel si l'on souhaite rester objectif et factuel (1) – on peut cependant distinguer trois catégories de produits :

• des produits aux prix comparables ou même parfois moins chers en bio qu'en non-bio : le café et l'huile par exemple ;

• des produits présentant une différence notable entre bio et non-bio : lait, oeufs, steak haché, pain ;

• des produits bien plus chers en bio qu'en non-bio : farine, légumes, fruits.

« Mais les différences étant importantes même entre grandes surfaces, il faut faire jouer la concurrence en comparant les prix, souligne la CLCV du Finistère. On peut ainsi remarquer qu'en bio, le réseau Biocoop ou le marché de Kérinou de Brest sont moins chers que plusieurs grandes surfaces, notamment pour les légumes (pommes de terre, carottes...) et certains fruits comme les oranges. »

De nombreux produits bio sont donc tout à fait abordables pour tous, insiste le communiqué. Par ailleurs « les prix relevés sont bien sûr indicatifs, car il est difficile de relever les prix pour des produits comparables » : en non-bio, « nous n'avons pas choisi les premiers prix », explique l'organisme de défense des consommateurs.

_____ 

(1) Par exemple pour éviter certaines allégations sur les effets sur la santé d'une consommation de produits bio ou non bio – plusieurs études publiées ces dernières années tendent à montrer qu'en moyenne il n'y a pas de différence significatives, et l'étude française Bionutrinet Santé qui doit étudier les comportements alimentaires autour du bio – http://www.service-public.fr/actualites/001221.html – est encore en phase de recrutement : voir l'article sur http://www.lafranceagricole.frFA-Web_actualites_2014-02-11_16-52-00_84183.xml.