À l’approche de la fin des quotas sucriers, qui arrivera au mois d’octobre de cette année, l’Union européenne propose la mise en place d’un nouvel observatoire de prix pour le sucre. Un autre sera également créé pour les céréales.

En fonctionnement avant la fin de septembre

« L’observatoire sera mis en place en juillet » et fonctionnera « avant la fin de septembre, lorsque les quotas de sucre toucheront à leur fin », a déclaré Phil Hogan, commissaire européen, jeudi lors de sa visite au Salon de l’agriculture à Paris, afin d’être « plus conscient des réalités » du marché.

L’Union européenne avait déjà mis en place deux observatoires des prix pour le lait et la viande, lors des récentes crises de l’élevage laitier et bovin.

Le commissaire européen à l’Agriculture a profité de son passage à Paris pour rappeler que l’UE allait adopter une nouvelle réforme de la Pac d’ici à la fin 2017. La consultation lancée le 2 février sur le sujet est « encore ouverte pendant huit semaines », a-t-il rappelé, et a reçu 11 000 réponses à ce jour.

Avec l’AFP
Votre analyse quotidienne du marché - Céréales

Le blé reprend son souffle sur le marché européen

Le prix du blé fléchissait légèrement lundi à la mi-journée après avoir atteint de nouveaux niveaux plus hauts la semaine dernière sur Euronext, dans un contexte de marché mondial tendu.