Les prix des céréales sont en baisse de 3,6 % sur un an et de 15,8 % sur la moyenne des cinq dernières années, indique une note de conjoncture Agreste du ministère de l’Agriculture, publiée le 30 novembre. L’orge enregistre la plus forte baisse avec une chute de 10,3 % sur douze mois. Les oléagineux s’en sortent mieux avec une progression de 0,6 % sur la même période. Le colza, notamment, est en hausse de 2,4 % du fait des disponibilités en France et dans le Monde. Au sein des cultures, la pomme de terre fait figure de locomotive avec une augmentation 32 % des prix sur un an.

Inversion de tendance pour les légumes

Les prix des légumes repartent à la hausse en octobre après une baisse de plus de 13 % en septembre. Ils progressent de 21,8 % par rapport à la moyenne de 2011 à 2015. Les fruits suivent aussi une tendance positive faisant suite à la baisse de production en pomme, poire et raisin de table. Les prix à la production augmentent de 3,4 % sur un an pour ce secteur.

Les prix des productions animales sont tous en baisse en octobre, hormis pour les ovins et les porcins. Ces derniers profitent de la demande chinoise et voient leur prix augmenter de 8,2 % sur un an. Les cours des gros bovins chutent de 8 % sur un an. La volaille et les lapins perdent 2,6 % et les œufs baissent légèrement de 0,3 %.