L'indice mensuel des prix agricoles à la production publié lundi par l'Insee marque une progression de 0,8% en mars.

Malgré la détente des cours mondiaux avec une prévision de production en hausse, les prix du blé tendre et du maïs continuent de croître avec respectivement +2,5% et +0,9% en mars. Il en est de même pour les cours des oléagineux qui marquent cependant un ralentissement avec +1,7%. Sur les 12 derniers mois, les céréales ont augmenté de 65,9%, les oléagineux de +107,5% et les protéagineux de +53,4%.

Les prix des ovins qui baissaient depuis cinq mois se redressent à l'occasion des fêtes pascales (+9% sur un mois, +4,6% sur un an). Les prix à la production des porcins se redressent de 7,2% en un mois. Sur un an, les prix des porcins et volailles ont augmenté de 13,9% et 20,8%, consécutivement à la hausse du prix des aliments (+22,9% pour les porcs, +23,5% pour les volailles).

Après l'augmentation de janvier, le prix du lait s'établit à en février à un niveau supérieur de 35,7% à celui de l'an passé. Les oeufs continuent leur baisse en mars (-8,2%) et restent supérieurs de 11,2% sur l'année.

L'indice des prix d'achat des moyens de production (Ipampa) continuent leur progression régulière depuis cinq ans et enregistrent une hausse de 13,2% sur les 12 derniers mois, tirés par l'augmentation des intrants (+16,4%) et des biens d'équipement (+4%).

Sur le mois de mars, le prix des intrants s'accroît de +1,1%, tiré par le coût de l'énergie (+3,7% en mars, +32,5% sur un an) et les engrais (+2,4% en mars, +39,3% sur un an).

S.B.