Pour une très large majorité d'agriculteurs, les primes Pac ont été payées au début de décembre 2007. Toutefois, des dossiers, sans anomalie, sont toujours bloqués et la situation vire au cauchemar.

Ainsi, Gérard, éleveur en Vendée, n'a pas perçu ses 28.000 euros et son compte bancaire est bloqué depuis un mois. «Dans un premier temps, l'Agence unique de paiement (AUP) m'a dit que le problème venait du RIB. Ensuite, elle a soutenu ne jamais avoir reçu les documents pour la cession de créance auprès de la banque. En fait, elle a déménagé cet été et mon dossier a été perdu. Depuis la mi-décembre, on me promet un paiement dans la semaine et je ne vois rien venir», témoigne-t-il, excédé.

Et son cas n'est pas isolé. Jean-Louis et Odile, éleveurs dans le Maine-et-Loire, ont patienté jusqu'au 25 janvier: «Nous n'avons reçu aucun courrier pour nous avertir du retard, ni aucune explication.»

Pour cette petite exploitation touchée par la mévente des broutards, le trou de 6.000 euros dans la trésorerie a aggravé leur situation: «La banque a subordonné l'octroi d'un prêt de trésorerie à l'arrivée des primes.»

Victime également d'un décalage injustifié, Alain, maïsiculteur en Gironde, n'a reçu ni le compte-rendu définitif de paiement, ni la notification de ses DPU.

La FNSEA indique que tous les départements ont été touchés, mais que la situation se régularise. Selon les témoignages recueillis, les DDAF font pour la plupart le maximum, mais sont impuissantes face à la machine qui s'est enrayée. L'AUP nie avoir pris du retard cette année.

«Comme d'habitude, la France a payé 96 à 97% des agriculteurs au premier jour possible», déclare Patrice Germain, ex-directeur général adjoint de l'AUP, passé depuis peu à l'OniGC.

Un changement des références bancaires ou une cession de créance peuvent expliquer le décalage, admet-il. «En outre, les modalités d'analyse des risques ont été modifiées. Plutôt qu'un tirage aléatoire, nous l'avons ciblée sur les plus gros dossiers, plus sensibles.»

Selon lui, pour les dossiers bloqués sans anomalie, tout devrait rentrer dans l'ordre d'ici au vendredi 15 février 2008.

A.Co.