Selon le système Informations et suivi objectif des prairies (Isop) du ministère de l'Agriculture, la production d'herbe en juin est proche de la production de référence à la même époque. C'est-à-dire proche de la moyenne enregistrée entre 1982-2009 à la même date.

L'amélioration est globale sur l'ensemble du territoire, et notamment dans le Sud-Ouest (Aquitaine et Midi-Pyrénées), où 40 % des régions fourragères présentent un excédent. La production devient normale dans le Nord-Est alors qu'elle y était déficitaire jusqu'au mois de mai. Un faible déficit est toujours constaté en Normandie, en Picardie et dans le Nord-Pas-de-Calais.

Dans les régions fourragères et montagneuses, la production n'a pas beaucoup évolué entre mai et juin. Elle reste toujours fortement à faiblement déficitaire. Au final, la production de printemps entre le 20 mars et le 20 juin est très proche de la pousse de printemps de référence malgré un démarrage lent lié aux basses températures. Les conditions pluviométriques parfois défavorables ont toutefois pu limiter le potentiel en gênant la bonne réalisation des récoltes ou des mises en pâture.

M.-F.M