Au 20 juillet 2013, la production d'herbe cumulée des prairies permanentes dépasse légèrement la production de référence à la même période, à 103 %, pour la première fois depuis le début de la campagne, indique une note Agreste du ministère de l'Agriculture, diffusée jeudi.

Les prairies profitent des bonnes réserves en eau des sols et des températures. Après un printemps difficile, le retard de production est comblé dans la plupart des régions, à l'exception des zones montagneuses du Midi-Pyrénées, de l'Auvergne et des Alpes, où la production reste stable.

Autre exception : le Nord et l'Ouest, du Nord-Pas-de-Calais aux Côtes-d'Armor, où la pousse demeure inférieure aux quantités attendues, bien que le déficit soit faible.

Téléchargez la note du ministère sur les prairies.