La pousse nette intervenue entre le 20 juin et le 20 juillet est inférieure de 40 % à la pousse mensuelle de référence, selon la dernière note Agreste du ministère de l’Agriculture publiée ce vendredi. Elle est nettement déficitaire dans près de 80 % des régions fourragères. Seule la Région de la Nouvelle-Aquitaine et le nord de l’Occitanie obtiennent une pousse mensuelle nette excédentaire par rapport à la référence nationale.

Campagne fourragère difficile pour le quart du Nord-Est

Depuis le début de l’année, la pousse cumulée au 20 juillet reste nettement inférieure à la référence nationale dans les régions fourragères du quart nord-est. Elle représente les deux tiers de la pousse annuelle de référence dans les Hauts-de-France et le Grand Est. La zone déficitaire s’étend dans les Pays de la Loire, le Centre-Val de Loire et la Normandie.

Les régions fourragères du Limousin et d’Auvergne bénéficient de conditions plus favorables. La production cumulée d’herbe y est normale ou excédentaire par rapport à la référence. La pousse est également conforme à la normale en Bourgogne-Franche Comté et Occitanie

Sur l’ensemble des régions, compte tenu des conditions favorables du début d’année, la production d’herbe cumulée depuis le début de la campagne se maintient dans la norme par rapport à la production cumulée de référence (1982-2009).