« Nous devons unir nos forces pour lutter contre une barbarie qui se passe ici en France, lance Réha Hutin, la présidente de la Fondation 30 millions d’amis dans la vidéo diffusée ce 11 juin 2019 par L214. L214 expose de nouvelles images insoutenables à l’intérieur d’un élevage en cage de poules pondeuses. Il n’y a aucune transparence sur la réalité de ces élevages intensifs. C’est donc par nécessité que des lanceurs d’alerte prennent tous les risques pour vous informer de l’horreur qui y sévit. »

Des images et des mots choisis

Fidèle à ses habitudes, L214 montre des images d’animaux morts ou d’autres divaguant dans le poulailler hors des cages. « Une partie des animaux viennent d’être ramassés et envoyés à l’abattoir, ajoute Réha Hutin. Le ramassage est rapide et violent. Certaines poules sont oubliées et laissées à l’abandon hors des cages sans eau, ni nourriture. Elles sont condamnées à agoniser. Elles mourront de faim et de soif. »

Le message de Réha Hutin et de L214 s’achève par un appel à signer une pétition contre l’élevage en cage. Selon la Fondation 30 millions d’amis et L214, le groupe Avril s’approvisionnerait auprès de cet élevage. Les deux organisations lui demandent « de s’engager à bannir l’élevage en cage pour toutes ses activités d’ici à 2025 ». Elles annoncent aussi qu’elles « portent plainte pour mauvais traitements commis par un professionnel et abandon contre l’élevage mis en cause dans ces images ».

E.R.