La FDSEA et Jeunes Agriculteurs du Finistère demandent, mardi dans un communiqué, aux acheteurs de porcs de cesser de faire pression sur les cours au Marché du porc breton (MPB). Les deux organisations syndicales préviennent qu'en agissant ainsi, les industriels tuent la filière.

La FDSEA et JA estiment l'impact des baisses au MPB depuis le 15 décembre à 7 € par porc.

«La période des fêtes de fin d'année est certes peu propice à la consommation de viande de porc, mais l'offre proposée a rarement été à des niveaux aussi faibles, insistent-ils. C'est pourquoi [ils] considèrent que les baisses appliquées depuis le 15 décembre sont abusives. Les abatteurs étouffent les éleveurs pour s'assurer une marge facile» au lieu de s'organiser pour affronter leurs acheteurs.