Le volume d'abattage des porcs charcutiers en novembre 2012 s'est replié de 2 % en têtes et de 1,5 % en poids par rapport à novembre 2011, selon la dernière note Agreste animaux de boucherie de l'année publiée par le ministère de l'Agriculture. Depuis le début de 2012, les abattages en têtes se sont repliés de 2,4 % par rapport à la même période en 2011.

Cette réduction découle probablement, pour une part, du ralentissement ou de la cessation d'activité d'éleveurs de porcs, en lien avec la mise aux normes des bâtiments pour truies gestantes, dont l'échéance est le 1er janvier 2013.

En octobre 2012, la production porcine s'était repliée de 1 % par rapport à la même période de 2011. La consommation, quant à elle, s'inscrivait en hausse de 4 % sur un an.

Dans ce contexte de diminution de l'offre, le prix moyen du porc charcutier de classe E est resté relativement élevé en novembre, à 1,65 €/kg de carcasse, en progression de 6 % par rapport à novembre 2011. Toutefois, il s'est replié de façon sensible (-12 %) par rapport à son niveau record de septembre 2012, à la suite de la forte baisse des exportations françaises vers les pays tiers.