La Russie va interdire, à compter du 15 novembre 2011, les importations de porcs vivants en provenance de l'Allemagne en raison de l'absence de garanties liées à l'utilisation d'antibiotiques, a indiqué mercredi le chef des services vétérinaires russes, Sergueï Dankvert.

« A partir du 15 novembre, nous allons interdire les livraisons de porcs vivants de l'Allemagne en raison de l'absence de garanties de sécurité » alimentaire, a déclaré M. Dankvert.

Une procédure impose à l'Allemagne de ne pas administrer d'antibiotiques aux porcs 30 jours avant leur livraison en Russie, mais cette mesure n'est pas respectée, a affirmé M. Dankvert. « Nous avons besoin de garanties des services vétérinaires allemands. Tant que nous ne les aurons pas, les livraisons de porcs vivants en provenance de ce pays seront suspendues », a-t-il encore dit.

L'Allemagne livre, chaque année, jusqu'à 350.000 porcs vivants à la Russie.