La priorité de la Fédération nationale porcine (FNP) pour le Space, qui ouvre ses portes mardi à Rennes, « sera d'obtenir un engagement au sein de la filière sur la revalorisation de la viande porcine française, seule solution afin d'éviter la cessation d'activité pour de nombreux éleveurs », a souligné l'organisation syndicale, lundi, dans un communiqué.

« Sans cela, les actions de stickage commencées depuis une dizaine de jours dans différentes régions de France continueront. En outre, le mouvement serait amené à se durcir afin de demander des comptes aux maillons de l'aval », prévient-elle.

Les producteurs de porc « ne pourront pas poursuivre leur activité sans répercuter la hausse de leur coût de production liée à la flambée des céréales », affirme la FNP.

« Cette situation conjoncturelle délicate s'ajoute au retard de la France par rapport à des pays voisins qui bénéficient d'avantages concurrentiels sur les volets sociaux et fiscaux », ajoute-t-elle.

Toutefois, pour la FNP, « aussi importante que soit la question des distorsions de concurrence avec certains pays européens, ce sujet ne doit pour autant pas faire diversion ».

Lire également :