« Les éleveurs ne supportent plus que leurs produits servent de produits d’appel », gronde Pascal Aubry, responsable de la section porcine de la Coordination rurale (CR), dans une lettre ouverte à Didier Guillaume, ministre de l’Agriculture, publiée ce lundi 29 juillet 2019.

Pour la section spécialisée du syndicat, « ces opérations de promotion de septembre sont censées désengorger le marché. Or, vu le contexte de la filière porcine, il nous paraît inapproprié d’en réaliser. »

Le travail des producteurs « dévalorisé »

Le syndicat considère que les promotions « habituent les consommateurs aux prix bas et dévalorisent le travail des producteurs », et estime qu’« elles ne peuvent pas être la seule réponse face à la baisse de la consommation intérieure de viande porcine ».

La section porcine de la CR en appelle donc au ministre de l’Agriculture, « le seul à pouvoir agir sur ce sujet car au risque d’être hors marché, aucune GMS ne prendra le risque de ne pas réaliser ces promotions ».

V. Gu.