«Les surfaces de pommes de terre plantées en 2007 des cinq principaux pays producteurs (Allemagne, Belgique, Pays-Bas, France, Angleterre) sont semblables à celles de l'année passée ou en légère hausse», indique le NEPG (Groupe des producteurs de pommes de terre du Nord-Ouest européen) dans un communiqué.

Les cultures se développent dans de bonnes conditions, même si la tubérisation semble assez faible et que le mildiou est très fortement présent.

En ce qui concerne les marchés, les primeurs ont pris le relais des pommes de terre de conservation, pour lesquelles «la campagne s'est terminée avec des prix en forte baisse depuis le mois de mai».

Selon le NEPG, «les hâtives industrielles, qui sont les toutes premières pommes de terre disponibles sur le marché (hors primeurs), ne seront pas disponibles en qualité requise et en grand volume avant le début de juillet».

«Malgré les bonnes conditions de croissance, les poids sous eau (PSE) sont encore généralement faibles dans la plupart des régions productrices de hâtives du Nord-Ouest européen», précise-t-il.