La Confédération paysanne rencontre lundi l'interprofession laitière (Cniel) avec laquelle elle avait rompu des négociations quant à sa participation aux négociations sur les prix, a-t-elle fait savoir dans un communiqué.

La Confédération paysanne, syndicat minoritaire, « attend de cette rencontre un engagement et un calendrier pour l'entrée des syndicats de producteurs représentatifs dans les interprofessions », indique-t-elle. « Cette évolution est indispensable pour conforter le poids des producteurs dans cette instance face aux deux autres collèges », les coopératives et l'industrie laitière.

Ce rendez-vous avec le président de l'interprofession, Henri Brichart, a été décidé après une rencontre avec le ministère de l'Agriculture, alors que des militants de la Confédération paysanne occupent depuis mercredi la Maison du lait à Paris, le siège du Cniel, pour exiger de participer aux négociations sur les prix.

La rencontre se tiendra lundi à 14 heures dans un lieu encore inconnu, « sous l'autorité du directeur de cabinet du ministre de l'Agriculture », a déclaré Philippe Collin, secrétaire général de la Confédération paysanne.

Une précédente rencontre entre la Confédération paysanne et l'interprofession avait eu lieu jeudi mais avait abouti à une rupture des négociations. M. Brichart, également président de la FNPL, seul syndicat siégeant au Cniel et branche laitière de la FNSEA, avait « refusé que l'ensemble des syndicats représentatifs siègent à l'interprofession », selon la Confédération paysanne.

Cette situation suscite également le mécontentement de la Coordination rurale, autre syndicat minoritaire.