« Les précipitations se poursuivent avec des intensités moyennes de l’ordre de 2 à 5 mm/h sur le relief. Depuis le début de l’épisode, en cours de nuit de samedi à dimanche, on a relevé jusqu’à 130 à 160 mm sur le Haut-Béarn ainsi que sur certains massifs des Hautes-Pyrénées et de l’Ariège », observait Météo-France à 16 h 00 ce 10 janvier 2022.

Retrouvez vos prévisions météorologiques locales sur Lafranceagricole.fr

« Les pluies vont rapidement baisser en intensité avant de perdre leur caractère généralisé et persistant en soirée de lundi. Les conséquences immédiates de cet épisode pluvieux peuvent toutefois être très importantes, d’où le maintien en vigilance orange », précise l’organisme de prévisions météorologiques.

Les Pyrénées-Atlantiques et les Landes sont ainsi placés en alerte rouge pour crues. Le Lot-et-Garonne, le Tarn-et-Garonne, le Gers, la Haute-Garonne, les Hautes-Pyrénées, l’Ariège et l’Aisne en vigilance orange pour crues et/ou inondations, et l’Andorre et les Pyrénées orientales en alerte orange pour avalanches.

Jusqu’à 250 mm en 48 heures

Météo France estime que les cumuls de précipitations attendus d’ici à la fin de l’épisode sont de l’ordre de 30 à 50 mm maximum en montagne. Sur l’épisode (en 48 heures entre dimanche et lundi), on attend ainsi des cumuls de l’ordre de :

  • 50 à 80 mm en plaine ;
  • 100 à 130 mm sur les premiers contreforts, vallées et piémont ;
  • 150 à 250 mm en montagne.

Météo-France souligne que « la fonte du manteau neigeux présent en dessous de 2 000-2 200 mètres d’altitude contribuera à renforcer ces cumuls ».

© Météo-France

Raphaëlle Borget et Éric Roussel