Rappelant qu’elle « dénonce depuis longtemps l’ouverture de nos marchés aux importations massives et dérégulés », la Fop, Fédération française des producteurs d’oléagineux et de protéagineux (Fop), salue, dans un communiqué diffusé le 29 août 2019, les propos du président de la République tenus sur France 2 le 26 août dernier. Une intervention au cours de laquelle Emmanuel Macron a dénoncé la dépendance « protéinique » de l’Europe, avant d’appeler à « recréer sa souveraineté ».

Chiche, répondent les producteurs d’oléoprotéagineux. Mais il leur faudra pour cela des moyens qui leur permettront de poursuivre l’amélioration des itinéraires techniques, de développer les actions de recherche, et maintenir les outils existants. Les demandes du président de la Fop, Arnaud Rousseau, sont claires : « Maintenant, passons aux actes ! »

Ivan Logvenoff