Le porc, dont les prix ont bondi de 46,7 % sur un an en août en raison de l’épizootie de peste porcine africaine (PPA), est de loin la viande plus consommée en Chine. Le pays, qui s’apprête à célébrer en grande pompe le 1er octobre le 70e anniversaire de la fondation de la République populaire de Chine, sera ensuite en congé pour une semaine, un moment où de nombreux Chinois se retrouvent en famille.

Pour satisfaire la demande, 10 000 tonnes de porc congelé seront mises sur le marché jeudi après-midi, a annoncé le Centre de gestion des réserves de marchandises dans un communiqué publié sur son site internet. Cet organisme officiel a précisé dans sa note que la viande concernée était importée, notamment de la France, des États-Unis, de l’Allemagne et du Danemark.

Subventions aux « grands éleveurs »

Pour éviter tout mécontentement populaire lié à la flambée des prix, les autorités ont multiplié ces derniers jours les mesures pour tenter de stabiliser la situation. La semaine dernière, le pays a annoncé l’octroi de subventions allant jusqu’à 5 millions de yuans (640 000 €) aux grands éleveurs de porcs pour stimuler la production. Certaines villes ont également commencé à offrir des rabais sur le porc, selon les médias chinois.

Avec l’AFP