« La population de l'Europe entière va découvrir au retour de vacances une situation qu'elle n'imaginait pas : la pénurie de produits agricoles », affirme la Coordination rurale, vendredi dans un communiqué.

Le syndicat accuse la Pac d'être responsable de cette situation. C'est le marché qui détermine désormais « l'approvisionnement et les prix des produits alimentaires », la Pac étant incapable de « réguler l'offre et de garantir l'approvisionnement des populations », selon la Coordination rurale.

Si elle se réjouit de la remontée des cours des céréales, maintenant « proches des coûts de production », elle s'inquiète des répercussions sur les autres secteurs de l'agriculture.

Le syndicat veut « construire une « ''Pac du XXIème siècle'', afin de rétablir la stabilité des marchés alimentaires par une vraie gestion des grandes productions et de garantir un juste revenu aux agriculteurs ». Cela ne sera possible selon elle que « si l'agriculture sort du cadre de l'OMC ».

S.B.